Présentation

Qu’est-ce que la Hostería Cananvalle ?

À la fois ferme-auberge agrotouristique et entreprise familiale opérée selon des principes de responsabilité sociale, la propriété de 40 000 m²  s’étend jusqu’aux bord d’un canyon traversé par un pont ferroviaire.

Où se trouve la Hostería Cananvalle ?

Nous nous situons dans une vallée des Andes dans le nord de l’Équateur, à 10 minutes de Ibarra, la capitale de la province de Imbabura, à 115 km de de Quito et 125 km de Tulcan.

Nos coordonnées GPS sont :

0.357778 (0 o 21’ 21” north), -78.150083 (78o 9’ 0” west)

Pour nous trouver, suivez la route panaméricaine jusqu’à la Avenida Vacas Galindo : tournez en direction ouest (à droite si vous venez de Tulcan, à gauche si vous venez de Quito). Suivez la Avenida Vacas Galindo qui longe les rails jusqu’à ce que vous soyez contraint à passer la voie ferrée. Suivez le faible virage à gauche et tournez dans la première route asphaltée à votre droite. Passez à nouveau les rails, puis à côté de l’école Pensionado Atahualpa. Au lieu de suivre le virage à gauche, prenez le chemin pavé qui va tout droit. Des panneaux vous mèneront à nous sur les derniers 900 mètres.

Cliquez sur la carte pour l’agrandir, l’enregistrer ou la télécharger.

Histoire de la propriété 

L’hotel se situe dans une zone appelée « Cananvalle » , ou vallée de la cane (à sucre), plante pour laquelle elle était connue dans la deuxième moitié du 20ème siècle et qui donna son nom à la grande hacienda dont la propriété faisait partie. Dans les années 1980, le site était équipé d’une moulin à cane à sucre et produisait du sucre brun dans des « tapiche ». La hacienda fut fragmentée et la production se diversifia, la cane à sucre n’étant plus très profitable. Dès lors, du blé, des haricots, du alfalfa, du broccoli, d’autres légumes et des fruits furent cultivés. La terre appartient à la famille depuis 1995. À cette époque, elle n’avait pas été cultivée depuis environ dix ans et ne comportait ni arbres, ni bâtiments. L’idée d’en faire un hotel apparu lentement et ce n’est quand 2008, quand Carlos et trois autres étudiants en tourisme de l’Université de Buenos Aires firent une étude de rentabilité, que le plan se concrétisa.

Les propriétaires

Les propriétaires Carlos, Doreen, Nicolas et Martin s’engagent à opérer l’entreprise familiale selon des principes de responsabilité sociale en relation avec l’environnement, la communauté, les employés et leurs partenaires commerciaux.

Carlos a une licence en administation des affaires de l’Université Catholique d’Équateur, un master en gestion environnementale urbaine de l’Université de Wageningan /IHS au Pays-Bas, et un master en destinations touristiques et durabilité de l’Université de Las Palmas des Canaries en Espagne. Sa thèse de doctorat se concentre sur la responsabilité sociale dans l’industrie touristique.

Doreen a une licence en chimie, une licence d’ingénieur civil et un master en génie de l’environnement de l’Université de Davis en Californie. Elle huit ans d’expérience dans la conception et la planification du traitement des eaux résiduaires et plus de dix ans d’expérience dans le travail de développement. Elle a conçu un réservoir septique basé sur les principes d’un professeur de Costa Rica et se servira de son expérience pour s’assurer que les déchets organiques soient décomposés, un maximum de déchets recyclé et que le reste soit proprement éliminé.

Comments are closed.